Cette société de minage américaine de Bitcoin dépose le bilan

Société minage bitcoin bilan

Comme vous le savez probablement, l’hiver des cryptomonnaies peut être rude pour certains acteurs qui ne vivent que sur les bénéfices réalisés en direct. La société de minage de bitcoins (BTC) Compute North a donc demandé la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillite, une mesure qui rappelle les récents déboires de Celsius Network.

Une hiver rude pour les mineurs de Bitcoins

L’entreprise américaine Compute North propose des services d’hébergement et des installations de minage de crypto-monnaies à grande échelle, du matériel et un pool de minage de Bitcoin (BTC). En regroupant les systèmes d’infrastructure et logiciel, cela lui permet d’offrir des tarifs avantageux et réduire les coûts de ses clients. C’est d’ailleurs l’un des plus grands fournisseurs aux États-Unis parmi lesquels on retrouve des partenaires de renom comme Compass Mining et Marathon Digital.

Mais l’hiver des cryptomonnaies qui frappe actuellement l’écosystème est difficile pour tous ces acteurs. C’est pour cette raison que le 22 septembre, la société de minage de bitcoins (BTC) a déposé une demande de mise en faillite. Ce dépôt s’est fait en vertu du chapitre 11 et auprès du tribunal des faillites des États-Unis pour le district sud du Texas, qui est maintenant en instance devant le juge David Jones.

Dans le cadre du chapitre 11, la société est toujours en mesure de poursuivre ses activités pendant qu’elle élabore un plan pour rembourser ses créanciers. La demande indique que Compute North doit environ 500 millions de dollars à 200 créanciers, tandis que ses actifs vaudraient entre 100 et 500 millions de dollars.

Une phase baissière du Bitcoin probablement loin d’être terminée

Le marché baissier du Bitcoin en 2022 aura eu de nombreux effets sur les acteurs du minage. Au Texas notamment, la hausse du prix de l’énergie et les coupures à répétition pendant les épisodes caniculaires n’ont pas aidé.

Le journaliste David Pan chez Bloomberg Business à également indiqué sur Twitter que Compute North pourrait avoir été impacté par un retard coûteux d’une grande installation minière au Texas qu’elle n’a pas pu monétiser pendant des mois.

« L’énorme installation minière de 280 MW de Compute North au Texas était censée faire fonctionner des appareils de minage en avril, mais elle n’a pas pu le faire en raison d’approbations en attente. Entre ce moment-là et la fin de l’année, lorsqu’elle a finalement pu mettre les machines en fonctionnement, les prix du bitcoin ont connu de multiples cycles de baisse, les possibilités de collecte de fonds se sont taries et les principaux prêteurs ont réduit leurs activités » indique David Pan pour Bloomberg Business.

Malheureusement, c’est probablement le début d’une longue liste d’entreprises victimes de la baisse du Bitcoin. Une raison supplémentaire de souligner qu’il reste donc préférable d’utiliser de l’énergie perdue plutôt que de créer de véritables infrastructures uniquement pour du minage.

Partager l'article sur les réseaux sociaux

Auteur

Tombé dans la marmite crypto en 2017 et en commençant l'aventure avec le mining, je n'ai jamais quitté le navire, même pendant le bear market qui m'a permis de découvrir de nombreux domaines. Avec pour objectif de démocratiser la crypto et de gagner 10 000$ en ne partant de rien, je m'efforce de vous donner les meilleures stratégies ainsi que des tips et des bons plans autour de la crypto. Que ce soit les débutants ainsi que les expérimentés, n'hésitez pas à me contacter sur Twitter, je me ferais un plaisir de répondre à vos questions.

Articles similaires