Instagram permet l’intégration de NFT dans plus de 100 pays

Instagram NFT title=

Mark Zuckerberg, le fondateur et propriétaire de Meta, a annoncé hier dans une publication sur Facebook étendre l‘intégration des NFT sur Instagram dans une centaine de pays répartis dans le monde entier hors Europe.

Sommaire :

Meta, novatrice dans les cryptos et NFT

Meta n’est pas à son coup d’essai dans les cryptos. En effet, dès 2018 l’entreprise s’est dotée d’une division dédiée à la blockchain et aux cryptomonnaies. Pour cela, elle a recruté l’ancien président du service de payment instantané PayPal, David Marcus.

En 2019, elle a eu pour ambition de lancer son stablecoin « Libra » devenu ensuite « Diem ». Elle a réuni des grandes entreprises technologiques du monde entier pour ce projet. Cependant, il a été abandonné récemment suite à la pression des régulateurs et banques centrales. La société souhaitait aussi développer son propre wallet « Novi ». Le projet a aussi été arrêté au début de l’été.

Si les cryptomonnaies ne semblent pas leur réussir, l’entreprise a fait un pari sur le long-terme. Elle souhaitait désormais s’impliquer intégralement dans le métavers et le groupe Facebook a choisi de se rebaptiser Meta.

Instagram permet une démocratisation des NFT

Le 9 mai dernier, Adam Mosseri, le dirigeant d’Instagram, avait annoncé sur Twitter que le réseau social menait un projet pilote sur quelques comptes aux États-Unis concernant la prise en charge des NFT.

Mark Zuckerberg a annoncé hier sur sa page Facebook que la plateforme Instagram permettrait l’intégration de NFT dans plus de 100 pays. La quasi-totalité des pays sur tous les continents sont concernés sauf l’Europe. Ceci est probablement dû à des questions de régulation.

Les utilisateurs devront simplement connecter leur portefeuille à leur compte pour prouver qu’ils sont bien en possession du NFT en question.

Parallèlement à cette annonce, il a aussi indiqué qu’il mettra prochainement en vente aux enchères un NFT de sa carte de baseball.

Meta a annoncé dans un tweet qu’en plus du support des portefeuilles Rainbow, Metamask et Trustwallet, les wallets Coinbase et Dapper ainsi que la blockchain Flow seront pris en charge. Le token de cette dernière a bondi de +50% sur la journée.

Instagram, loin d’être l’unique réseau « NFT-friendly »

Instagram n’est pas le seul réseau a avoir démontré de l’intérêt pour les cryptomonnaies et en particulier pour les NFT.

En effet, Twitter est probablement le réseau le plus crypto-friendly en général. Il propose déjà aux créateurs la possibilité de recevoir des dons en cryptomonnaies. Il existe aussi l’abonnement Twitter Blue, disponible dans quelques pays, qui permet aux utilisateurs d’afficher leur NFT certifié en photo de profil pour 6,49$. À vous d’en juger l’utilité…

Reddit n’est pas en reste car le site avait créé sa propre collection CryptoSnoos et prévoit de lancer prochainement sa plateforme d’échange de NFT.

Enfin, Discord avait évoqué l’idée d’intégrer les cryptomonnaies et NFT sur son application mais ils ont choisi de faire marche arrière après avoir reçu de vives critiques de la part de leurs utilisateurs n’y voyant aucun intérêt.

Instagram est un réseau emblématique du Web 2.0 et tente de s’adapter dans un univers tout nouveau. Cependant, l’intégration de ces géants au Web 3.0 semble difficile voire même impossible. Pour Vitalik Buterin, tout ce qu’entreprend “Facebook à ce stade serait voué à l’échec« .

Partager l'article sur les réseaux sociaux

Auteur

Jeune étudiant qui a commencé à s'impliquer dans l’écosystème crypto en février 2021, je compte me développer et survivre à ce bearmarket en vulgarisant l’actualité des cryptomonnaies permettant au plus grand nombre de s’y intéresser.

Articles similaires