Ferme de minage, c’est-ce que c’est ?

Ferme de minage

Une ferme de minage permet de miner des crypto-monnaies dans des conditions optimales en regroupant du matériel informatique spécialement dédié à cette activité. A quoi ça ressemble, qu’est-ce que c’est exactement et quels sont les différents types de fermes ? C’est ce que nous allons découvrir ensemble au travers de cette présentation complète.

C’est quoi une ferme de minage de crypto-monnaie ?

Une ferme de minage est un lieu qui regroupe un ensemble d’équipements de minage de cryptomonnaie. Il est possible de comparer ça à un data center comme ceux de Google qui vont héberger vos données. A la différence qu’une ferme contient des équipements spécialisés utilisés pour résoudre les problèmes cryptographiques nécessaires à la production des blocs de transaction d’une blockchain.

Ces fermes peuvent comprendre différents types de matériel comme :

  • des ordinateurs ;
  • des cartes graphiques (GPU) ;
  • des ASICs (Application Specific Integrated Circuit) ;
  • des FGPA (Field-programmable gate array).

Elles sont exploitées par des individus ou des entreprises et peuvent être utilisées pour miner différentes cryptomonnaies. C’est pour cette raison que l’on entend régulièrement de fermes de minage de bitcoin (BTC).

Exemple ferme minage
Aperçu d’une vraie ferme de minage de cryptomonnaies

Dans la plupart des cas, ces fermes sont situées dans des endroits où la consommation d’électricité est peu coûteuse et où les conditions climatiques sont favorables. Cela permet de réduire le coût pour refroidir les équipements de minage afin qu’ils fonctionnent dans des conditions optimales. Toutes ces optimisations vont permettre aux mineurs d’être rentables lors de leurs opérations.

Enfin, les fermes de minage représentent une composante indispensable à la sécurité et la stabilité d’un réseau de cryptomonnaie. Ce sont généralement elles qui fournissent une partie importante de la puissance de calcul nécessaire à cette sécurité.

Attention : Il ne faut pas confondre une ferme de minage avec un pool de minage. Son objectif est de regrouper la puissance de calcul des mineurs tout autour du monde pour faciliter la résolution des algorithmes et obtenir les récompenses., ce qui est différent d’une ferme qui va regrouper des machines physiquement.

Comment fonctionne une ferme de bitcoins ?

Comme nous venons de l’introduire, le fonctionnement d’une ferme de bitcoins est similaire à celui d’une ferme de minage de toute autre cryptomonnaie utilisant le système de preuve de travail (Proof of Work).

Les équipements de minage utilisés pour miner du bitcoin sont des ASIC qui fonctionnent avec l’algorithme SHA-256. La finalité elle reste là même, c’est-à-dire, résoudre des équations cryptographiques pour ajouter des blocs à la blockchain. Une fois résolu, les mineurs reçoivent leur récompense en bitcoin (BTC) pour l’énergie qu’ils ont dépensée.

Comme dans une ferme traditionnelle, le taux de hash (puissance de calcul ou hashrate) de la ferme de bitcoins détermine la quantité moyenne de bitcoin gagnée par les mineurs. Plus la puissance est élevée, plus les mineurs auront de chance de produire des blocs de transaction et d’être récompensés.

Quel est l’intérêt d’utiliser une ferme de minage ?

1. Héberger ses machines de mining dans des locaux spéciaux

Le premier intérêt est bien évidemment de faire héberger ses machines ou même de les louer. Il faut savoir que les machines pour miner comme les ASIC sont extrêmement bruyantes. Il est parfaitement impensable d’avoir ce genre de matériel chez vous dans votre salon.

De plus, il faut aussi garder à l’esprit que ce genre de matériel peut prendre un peu de place et peut s’avérer dangereux. Les fermes proposent donc des locaux optimaux et des conditions idéales pour ce type d’activité.

2. Bénéficier d’infrastructures adaptées à l’activité du minage

Outre les problèmes liés au bruit et à la place utilisé par le matériel, celui de l’apport électrique peut aussi nécessiter certains aménagements. En effet, l’énergie utilisée par ce matériel est assez conséquente. Il n’est donc pas pensable de faire fonctionner une dizaine d’ASIC dans son salon en utilisant l’énergie du réseau car votre abonnement et la puissance de votre compteur ne serait pas adapté.

Il ne faut pas non plus oublier la section des conducteurs électrique bien supérieure à ce que l’on peut trouver dans nos installations domestiques. Dans ce cas également, les fermes de minages disposent des infrastructures nécessaires pour héberger le matériel.

3. Déléguer la gestion de son matériel

Enfin, si la ferme ne vous appartient pas, cela peut être aussi l’occasion de déléguer la gestion et la surveillance de votre matériel. En effet, entre la surveillance physique liée aux risques d’incendie ou encore celle au bon fonctionnement de la machine, cela peut représenter un certain temps si vous disposez de nombreuses machines.

Plutôt que de gérer vous même vos machines, des professionnels du milieu peuvent faire ça pour vous en échange d’une compensation financière. Généralement, ils disposent également de solution technique et logiciel pour assurer plus efficacement cette délégation.

Risques fermes minage

Bien que ces fermes présentes de nombreuses utilités et avantages, elles possèdent également certains risques pour les investisseurs ainsi que pour les exploitants que nous allons détailler.

1. La volatilité des cryptomonnaies

Tout d’abord, le secteur des cryptomonnaies est connu pour la volatilité de ses prix qui peut fluctuer fortement en un court laps de temps. Cela peut entraîner des pertes importantes pour les investisseurs et un manque à gagner pour les exploitants.

En effet, étant donné que les gains se basent sur la vente de ces cryptomonnaies, une forte période baissière peut entraîner une non rentabilité du minage et donc une perte d’argent aussi bien pour les investisseurs que les exploitants.

2. La demande énergétique et son évolution tarifaire

Ensuite, nous l’avons abordé et vous savez que l’exploitation de fermes de minage peut consommer une quantité importante d’électricité et donc représenter des coûts élevés pour les exploitants. C’est d’autant plus vrai dans une période comme actuellement où l’énergie se raréfie et c’est pour cela que certaines fermes débranchent simplement leur matériel en attendant des jours meilleurs.

Mais c’est également pour cette raison que certaines fermes n’arrivent pas à survivre lors des phases d’hiver crypto car le coût énergétique est supérieur à la production.

3. Attaques physiques et informatiques

Enfin, les fermes de minage peuvent être la cible d’attaques informatiques ou bien d’attaque physique et directement de vol. Alors que l’attaque informatique vise simplement à nuire à la rentabilité de la ferme, celle physique consiste à dérober le matériel en vue de le revendre par exemple.

Ce sont des éléments à ne pas négliger qui peuvent compromettre la sécurité des actifs numériques et du personnel exploitant. Il est donc important d’avoir connaissance de ces risques avant de se décider à investir dans ce secteur.

La fausse rumeur des fermes de minages polluante

Depuis plusieurs années, il y a une idée répandue selon laquelle les fermes de minages sont polluantes et contribuent aux gaz à effet de serre.

En réalité, ces installations de minage sont similaires aux centres de données utilisés par d’autres grandes entreprises, comme Google, Apple ou Amazon. Sauf qu’à la différence de ces centres, les mineurs qui exploitent ces fermes vont rechercher une efficacité économique et énergétique la plus efficiente qui soit.

Centrale géothermique Salvador
Centrale géothermique utilisant la chaleur d’un volcan au Salvador

Pour économiser de l’argent, ils vont utiliser les équipements les plus performants et aller là où l’énergie est la moins chère possible. Pour cela, les fermes utilisent différentes sources énergétiques, moins cher et non polluante comme :

  • Centrale ou barrage hydroélectrique ;
  • Géothermie (utilisation de la chaleur des volcans) ;
  • Le torchage (brûlage du gaz des installations pétrolières) ;
  • La production photovoltaïque (panneaux solaires).

C’est aussi pour cette raison que beaucoup s’orientent vers de l’énergie dite perdue. En parallèle, ils vont sélectionner des endroits où le refroidissement est naturel, comme le cercle polaire arctique au nord de la Suède afin d’éviter de gaspiller de l’énergie à refroidir les équipements.

De plus, les fermes ne produisent pas de dioxyde de carbone ou d’autres types de polluants. Les machines hébergées dégagent seulement de la chaleur qui elle est extraite par l’intermédiaire de systèmes de ventilation.

Enfin, il est important de rappeler que de plus en plus de fermes minières utilisent des énergies renouvelables pour leur fonctionnement. Selon diverses études, l’industrie minière de Bitcoin utilise environ 59.5 % d’énergie verte. Cela permet de souligner que cela reste une industrie très durable et loin des sources d’électricité produites à partir de combustibles fossiles.

Partager l'article sur les réseaux sociaux

Auteur

Depuis 2017, je ne cesse d'explorer l'univers du Bitcoin, de la blockchain des crypto monnaies, des NFT et plus récemment, celui du Web3. Après avoir fondé Au Coin du Bloc en 2021, je met à disposition mes connaissances et tente de vulgariser les aspects obscurs pour rendre abordable et compréhensible cet univers naissant dans lequel je crois fermement.

Articles similaires