Le mineur de BTC Core Scientific dépose le bilan

Core Scientific dépôt bilan

En septembre dernier, l’entreprise américaine de minage de crypto-monnaie Compute North déposait le bilan suite au marché baissier et principalement au coût de l’énergie. Aujourd’hui, c’est au tour de Core Scientific, l’un des plus gros mineurs de Bitcoins et également coté sur le Nasdaq qui semble être sur la voie et se déclarer en faillite selon les dires de CNBC.

Un hiver crypto difficile pour le minage de BTC chez Core Scientific

Plus les mois passent et plus l’hiver crypto semble difficile à tenir pour toutes ces entreprises spécialisées dans le domaine du minage de crypto-monnaies. En effet, selon les sources de CNBC proches du dossier, l’entreprise américaine Core Scientific serait en phase de demander la protection du chapitre 11 aujourd’hui même.

Cette protection lui permet de poursuivre son activité, sans être dans l’obligation d’assurer les paiements à ses créanciers. Ce type de procédure permet une réorganisation et restructuration de l’entreprise avec l’aval du tribunal et en accord avec les créanciers. L’objectif étant que toutes les personnes impliquées puissent recevoir le maximum d’argent et éviter les pertes.

De plus, il faut également souligner que Core Scientific semble toujours générer des gains de ses activités, mais ceux-ci ne sont pas suffisants pour rembourser le coût des équipements en location.

Ces décisions difficiles font suite à une année particulièrement difficile avec la chute des prix des crypto-monnaies et de hausse des prix de l’énergie.

Les performances opérationnelles et les liquidités ont été sévèrement affectées par la baisse prolongée du prix du bitcoin, l’augmentation des coûts d’électricité“, ainsi que “l’augmentation du taux de hachage du réseau bitcoin mondial” ont déclaré les représentants de l’entreprise Core Scientific.

D’autres acteurs comme Greenidge Generation, également côté au Nasdaq et dans le domaine du mining montrent des signes de faiblesses. C’est par le biais d’un tweet de Bloomberg et un article qu’ils ont émis l’hypothèse de se déclarer en faillite d’ici peu de temps.

Une période particulièrement difficile pour la majorité des acteurs dans ce domaine s’ ils ne disposent pas de source d’énergie verte et pratiquement gratuite.

Que faisait Core Scientific exactement ?

En réalité, l’entreprise Core Scientific exploitait le domaine du minage avec les crypto-monnaies de type “Proof-of-Work” comme cela peut être le cas pour le bitcoin. Pour cela, ils disposaient d’infrastructures leur permettant d’héberger des machines de minage, qui ressemble à des ordinateurs mais spécialisés dans une tâche unique.

Leur but, résoudre des équations mathématiques afin de valider les transactions et créer des blocs de transaction, tout en créant simultanément de nouveaux jetons grâce aux récompenses. Un processus qui nécessite :

  • des infrastructure spécialisées
  • l’acquisition de matériel informatique onéreux
  • de l’électricité (pas chers)
  • une technicité

Malheureusement, lors de certaines période de baisse comme celle actuellement, tenir ce type d’activité reste difficile. C’est la raison pour laquelle des entreprises comme Core Scientific ou encore Compute North déposent le bilan les unes après les autres.

Partager l'article sur les réseaux sociaux

Auteur

Depuis 2017, je ne cesse d'explorer l'univers du Bitcoin, de la blockchain des crypto monnaies, des NFT et plus récemment, celui du Web3. Après avoir fondé Au Coin du Bloc en 2021, je met à disposition mes connaissances et tente de vulgariser les aspects obscurs pour rendre abordable et compréhensible cet univers naissant dans lequel je crois fermement.

Articles similaires