De la création à la chute de l’empire FTX

FTX création chute empire

En quelques années, Sam Bankman-Fried, le fondateur de FTX à réussi à bâtir un véritable empire sur le marché des crypto-monnaies. Un empire qui s’est effondré sous nos yeux en quelques jours seulement suite à des révélations fracassantes emportant dans son sillage, plusieurs centaines d’entreprises et des millions d’investisseurs.

Sommaire :

Cette présentation synthétique de la création à la chute de l’entreprise FTX s’appuie sur les travaux réalisés par Oak Invest. Retrouvez les sur Instagram, Twitter ou encore YouTube.

La naissance de l’empire de Sam Bankman-Fried

Pour commencer, nous allons aborder succinctement la création de deux entités principales autour de Sam Bankman-Fried, le créateur de FTX ainsi que leurs liens étroits.

La création de Alameda Research en 2017

L’histoire commence en premier lieu par la création de l’entreprise Alameda Research qui fût co-fondée par Sam Bankman-Fried et Tara Mac Aulay en Septembre 2017. C’est une entreprise spécialisée dans le trading et qui va faire ses premiers revenus grâce à ce que l’on appelle de l’arbitrage entre différentes plateformes d’échanges américaines et japonaises.

L’arbitrage consiste simplement à acheter un actif sur une plateforme A et à les revendre sur une plateforme B en tirant des bénéfices. Par exemple, vous achetez 1 Bitcoin à 19 500$ sur Binance et vendez ce même Bitcoin sur Bybit à 20 000$, ce qui permet d’obtenir environ 500$ de bénéfices.

Toutes ces activités vont permettre à Alameda Research d’accumuler du capital et de devenir l’un des investisseurs majeur de l’écosystème. Dans cette entreprise, Sam Bankman-Fried détient 90% des parts, donc la quasi-totalité.

Le lancement de FTX en 2018

C’est en 2018 que va débuter la création de la plateforme d’échange FTX et qui sera lancée en 2019. Celle-ci s’oriente principalement autour du trading et va prendre de l’ampleur rapidement jusqu’à se positionner dans le top 5 des exchanges les plus utilisés en termes de volume de transaction.

Pour asseoir son empire, FTX va réaliser, en parallèle, de multiples levées de fonds jusqu’à atteindre 1.8 milliards de dollars levés. Avec le temps et les fonds levés par différents gros investisseurs réputés, FTX va réussir à obtenir la confiance des traders, des investisseurs, politiques et régulateurs.

Ensuite, l’évolution de la régulation dans certains pays et États va entraîner la restriction de certains services sur des plateformes. Ce fût le cas par exemple de Binance qui a arrêté son service de trading des futures en France. Face à ce type de restrictions, les investisseurs et traders français se sont réfugiés sur FTX pour continuer leurs activités.

C’est donc une plateforme qui tourne à plein régime et dont les utilisateurs ont une totale confiance. Dans celle-ci, Sam Bankman-Fried détient également la majorité des parts, soit 89%.

Les liens étroits entre FTX et Alameda Research

Comme vous l’aurez compris, en détenant majoritairement des parts dans les 2 entreprises, SBF va créer des liens pour qu’elles puissent se pousser vers le haut.

Alameda Research va utiliser la plateforme FTX pour réaliser ses opérations de trading avec différents avantages par rapport à ses clients lambdas. De son côté, FTX va prêter de l’argent, de façon officieuse, à Alameda Research, ce qui leur permet d’investir dans différentes startups et d’obtenir :

  • Des parts des entreprises ;
  • Des crypto-monnaies à prix réduits (seed et private sale).

Au total, Alameda Research va investir dans plus de 250 startups pour générer des bénéfices. A ce moment-là, l’époque est euphorique, l’argent coule à flot et aucun signal négatif à l’horizon.

La première chute d’écosystème et d’entreprises

Maintenant, prenons un peu de recul pour comprendre pourquoi la chute de FTX à assez aussi rapide et soudaine. Depuis le mois de Mai, le marché des crypto est assez mouvementé et à connu une crise d’une ampleur sans précédent, celle de Terra (LUNA).

Effondrement de Terra et du stablecoin UST

Le 09 Mai 2022, l’écosystème autour de la blockchain Terra s’est complètement effondré sur lui-même. En quelques jours, le jeton LUNA qui valait 85 dollars s’est retrouvé à moins de 0.0001$, entraînant avec lui la perte de nombreux investisseurs particuliers et institutionnels.

Terra LUNA Crash

Il en fût de même pour son stablecoin, l’UST, dont la valeur est aujourd’hui située aux alentours de 0.02$ au lieu d’être corrélé à 1$ habituellement. Pour rappel, un stablecoin est une crypto-monnaie qui doit être stable par rapport à l’actif sous-jacent, c’est-à-dire le dollar pour le cas de l’UST.

Un premier remous qui va avoir des conséquences sur de très nombreuses entreprises du secteur, dont Three Arrows Capital et bien d’autres. Lors de cette crise, Alameda aurait souffert de nombreuses pertes situées entre 380 et 500 millions de dollars.

Faillite de l’entreprise Celsius Network

Quelques semaines plus tard, le 13 Juin 2022, la plateforme Celsius Network va suspendre les retraits de ses clients. Beaucoup de rumeurs d’insolvabilité autour de la plateforme laissent planer beaucoup de doutes.

Finalement, il faudra attendre le 13 juillet 2022 pour que l’entreprise Celsius Network dépose le bilan après avoir gelé les retraits pour ses 1,7 million de clients. Un nouveau coup dur pour de nombreux investisseurs qui avaient confiance envers la plateforme de lending.

Lors de cette faillite, de nombreux investisseurs et entreprises voient une nouvelle fois leurs fonds bloqués.

Le rapport des actifs détenus par Alameda Research

Le 02 Novembre 2022, le média Coindesk publie un rapport sur le bilan du deuxième trimestre 2022 d’Alameda Research. Dans celui-ci on peut remarquer une grande exposition au jeton FTT de l’entreprise FTX, qui représente plus de 30% de ses actifs, soit 5,8 milliards de dollars, ainsi que d’autres jetons.

Pour une entreprise de cette envergure, cela pose de nombreuses questions autour de la diversification de ses actifs. Cela signifie aussi que si le cours du FTT chute drastiquement, l’entreprise ne pourrait plus honorer ses dettes.

Sans compter que par rapport à d’autres crypto-monnaies ayant différentes utilités, le FTT sert uniquement à réduire les de trading frais de la plateforme FTX. Il est donc considéré comme un actif peu liquide et une vente conséquence pourrait drastiquement faire chuter la valeur de l’actif.

Suite à la publication de ce rapport, le cours du jeton FTT ne semble pas impacté dans l’immédiat et reste stable autour des 24$.

Le tweet de CZ qui va provoquer la chute de FTX

Le 06 Novembre 2022, le CEO de Binance a annoncé dans un tweet vendre ses jetons FTT dû aux récentes révélations autour de la plateforme FTX. Des jetons qu’il a obtenu en étant entré au capital de FTX avec un investissement stratégique en 2019.

A ce moment-là, la valeur totale des jetons était estimée à 580 millions de dollars. C’est le début de l’évènement qui va causer un vent de panique sans précédent sur le marché.

Afin d’anticiper cet événement et pour limiter les dégâts, la CEO de Alameda Research, Caroline Ellison, indique qu’elle est prête à racheter l’ensemble des jetons FTT à 22$ par unité. Ce prix était légèrement inférieur au marché mais restait acceptable pour un tel volume. Néanmoins, aucune réponse ne sera faite quant à une acceptation ou non de ce deal.

A partir de ce moment-là, la panique s’empare de certains investisseurs et de grosses vagues de retraits ont lieu. Des montants tellement importants que Alameda Research va envoyer plus de 257 millions de dollars de stablecoins à FTX pour permettre aux utilisateurs de récupérer leurs fonds.

D’après les chiffres du CEO de FTX, la vague de retrait était 24 fois supérieure à la demande journalière habituelle.

Par la suite, les mouvements de fonds en directement de FTX vont continuer à s’intensifier avec :

  • Le retrait de la liquidité du protocole GearBox ;
  • 15 431 ETH envoyé par Alameda Research à FTX ;
  • 122 millions de dollars d’USDC de Circle vers FTX ;

De nombreux transferts ont lieu entre FTX et Alameda Research pour tenter de couvrir en vain les demandes de retraits des deux plateformes. Finalement, le couperet finit par tomber et les demandes de retraits sont suspendues sur de nombreuses blockchains.

L’annonce d’un potentiel rachat par Binance

Suite à cette annonce, tout le monde observe le moindre mouvement du côté de chez FTX en attendant les bonnes nouvelles. C’est à ce moment là que tweet simultanément SBF, le CEO de chez FTX et CZ, le CEO et Binance quant à une potentielle proposition de rachat. En parallèle, CZ indique que sera réalisé un état des lieux complet des finances de FTX avant son rachat.

Une annonce qui a eu un effet positif immédiat sur le cours global de l’écosystème crypto, dont le jeton FTT qui passe de 15 à 18 dollars. Néanmoins, cette euphorie fût de courte durée et le jeton FTT reprit sa chute jusqu’à 4$ en quelques heures après l’annonce.

Chute FTT FTX

Après 24 heures d’attente, le 09 Novembre 2022, Binance annonce finalement qu’il ne rachèterait pas FTX. Une annonce qui reflète un manque de liquidité bien supérieure à ce qui semblait être aux premiers abords.

La descente aux enfers de FTX

Les jours suivants vont s’orienter principalement autour de la crise de liquidité. FTX va rechercher désespérément 10 milliards de dollars pour combler le manque de la plateforme. En parallèle, l’empire de FTX continue s’émanciper avec :

  • La fin de collaboration avec de nombreux partenaires ;
  • D’autres plateformes qui suspendent leurs retraits ;
  • Les instances réglementaires comme la Securities and Exchange Commission (SEC) qui se saisissent de l’affaire.

En réalité, la majorité des acteurs prennent de la distance autant que possible avec FTX. Mais l’histoire n’est pas encore terminée.

FTX victime d’un hack à 600 Millions de dollars

Le 11 Novembre pendant la nuit, FTX est victime d’un hack à 600 millions de dollars. Des fonds qui seront ensuite rapidement échangés en Ether (ETH) pour ne pas être gelés avant d’être convertis progressivement en Bitcoin (BTC) il y a quelques jours.

Dans ce malheur, la totalité des fonds n’a pas été dérobée grâce à l’intervention de plusieurs entités aujourd’hui encore inconnues.

La procédure de faillite

Finalement, c’est aux alentours de 15h le 11 Novembre 2022 que FTX va entamer sa procédure de faillite en vertu du chapitre 11 aux États-Unis. Un processus qui lui permet de continuer à exercer ses activités mais tout en étant sous surveillance du tribunal. Cela permet de se réorganiser mais surtout, de suspendre le paiement de ses dettes à ses créanciers.

Cette procédure entraîne avec elle 134 autres sociétés affiliées et détenus par Sam Bankman-Fried dans son sillage.

Un audit des comptes désastreux

Durant ce processus de restructuration, c’est l’avocat John J. Ray III qui prend la place de CEO. Un homme reconnu pour son travail en 2001 autour de l’entreprise Enron, l’un des géants américains de l’énergie aux Etats-Unis accusé de fraude et de manipulation financière qui fit faillite. A l’époque, il s’agissait de la plus grande faillite de l’histoire américaine.

Après quelques jours à travailler sur le dossier FTX, ses déclarations ont été sans précédent.

Jamais, dans ma carrière, je n’ai vu un échec aussi complet au niveau des procédures internes de contrôle de l’entreprise et une absence aussi totale d’informations financières fiables.

John J. Ray III, devant le Tribunal des faillites du District du Delaware

Des mots qui en disent long sur les méthodes de gestion de l’entreprise FTX et présagent rien de bon.

Où est passé l’argent des utilisateurs ?

Finalement, c’est la question que tout le monde se pose et dont personne n’a la réponse. Les informations financières de l’entreprise étant inexploitables, personne n’est aujourd’hui capable de le dire clairement. La quantité des fonds disparus est estimée entre 3 et 10 milliards de dollars.

Néanmoins, on obtient régulièrement certaines informations autour d’investissement de la part de FTX, comme :

  • De gros investissements dans l’immobilier de près de 74 millions de dollars au Bahamas ;
  • Des prêts de plusieurs milliards de dollars à Sam Bankman-Fried provenant de Alameda Research.

Il faudra du temps, beaucoup de temps pour que les éléments soient révélés au grand jour et que le voile soit levé sur cette affaire qui aura été la plus grande crise que l’écosystème n’ait jamais connu.

La contagion du marché crypto

Enfin, les conséquences probablement les plus grandes sont celles de ce que l’on appelle la contagion du marché crypto. En effet, étant donné que de nombreux investisseurs particuliers et institutionnels ont leurs fonds bloqués et qu’ils ne savent pas s’ils pourront un jour les récupérer, certains sont dans l’obligation de stopper leurs services.

La plateforme Genesis, un très grand broker crypto, à vu ses 175 millions de dollars bloqués sur la plateforme FTX. En parallèle, Genesis avait aussi prêté 2.3 Milliards de dollars à l’entreprise Three Arrows Capital quelques mois plus tôt et qui est aujourd’hui incapable de rembourser son emprunt étant également en liquidation. Ils ont donc été eux aussi contraints de bloquer les retraits de leur plateforme.

Ces nombreuses conséquences ont un impact direct sur d’autres entreprises du secteur. C’est le cas notamment de Coinhouse qui a annoncé avoir suspendu les retraits sur les produits Livret Crypto car leurs fonds se trouvent bloqués chez Genesis.

Indirectement, ce sont des centaines voire des milliers d’entreprises qui sont touchées par cette crise sans précédent. Le plus grave, c’est peut être que certaines n’ont peut être même pas encore communiqué à ce sujet, en espérant que la situation s’améliore. Néanmoins, il reste difficile de voir une fin heureuse dans ce dossier.

Partager l'article sur les réseaux sociaux

Auteur

Tombé dans la marmite crypto en 2017 et en commençant l'aventure avec le mining, je n'ai jamais quitté le navire, même pendant le bear market qui m'a permis de découvrir de nombreux domaines. Avec pour objectif de démocratiser la crypto et de gagner 10 000$ en ne partant de rien, je m'efforce de vous donner les meilleures stratégies ainsi que des tips et des bons plans autour de la crypto. Que ce soit les débutants ainsi que les expérimentés, n'hésitez pas à me contacter sur Twitter, je me ferais un plaisir de répondre à vos questions.

Articles similaires