Satochip, le hardware wallet à carte Open Source

Sécuriser correctement son Bitcoin et ses crypto-monnaies est probablement la chose la plus importante afin de perdurer dans l'écosystème. Les solutions de stockage à froid étant les plus performantes et sécurisées, le portefeuille Satoship est l'un des moyens efficaces pour sécuriser sa monnaie électronique.

Satochip portefeuille crypto

Pour y voir plus clair et conserver vos actifs numériques en sécurité, nous allons vous présenter le portefeuille matériel Satochip, un Hardware Wallet qui prend la forme d’une carte à puce et se confond aisément avec une carte bancaire pour être encore plus discret.

Sommaire :

Qu’est-ce que le portefeuille Satochip ?

Développé par une petite équipe située en Belgique, le nom du portefeuille Satochip provient de l’acronyme « Secure Anonymous Trustless and Open Chip » et se traduit en français par “Puce sécurisée, anonyme, sans confiance et ouverte“.

Comme nous l’avons abordé succinctement en introduction, le hardware wallet Satochip est une solution de stockage “à froid” de ses crypto-monnaies Elle prend notamment en charge les cryptos suivantes :

  • Bitcoin (BTC)
  • Litecoin (LTC)
  • Bitcoin Cash (BCH)
  • eCash (XEC)
  • Ethereum (ETH), les jetons ERC-20 et les NFT (ERC-721)
  • Toutes les blockchains compatibles EVM (Avalanche, Polygon, BNB Smart Chain, Gnosis chain)

C’est un portefeuille de crypto-monnaies qui possède la particularité de prendre la forme d’une carte à puce. A la différence des wallets matériels classiques comme Ledger, la carte Satochip va conserver les clés privées dans la carte à puce avec un accent particulier sur la sécurité. De cette façon, il fait partie de la famille des solutions de stockage « à froid » car les clés privées sont conservées hors réseau.

Satochip portefeuille carte

Bien évidemment, il faut utiliser un lecteur de carte ainsi qu’un logiciel open-source pour établir la communication et accéder aux données sécurisées. En fonction de la cryptomonnaie, le client utilisé sera différent.

A l’heure actuelle, Satochip supporte les clients suivants : Electrum, Electrum-LTC, Electron Cash, MyEtherWallet et l’extension Metamask.

Interface Satochip MEW

En résumé, Satochip est un portefeuille matériel permettant de conserver ses crypto-monnaies légèrement différent de ce que l’on à l’habitude de voir grâce à son aspect carte à puce. A contrario des portefeuilles de stockage à chaud comme MetaMask ou Trust Wallet, il permet de renforcer la sécurité avec une conservation de la clé privée hors réseau. Une solution non négligeable avec la quantité grandissante de piratage ces derniers temps.

Points clés à retenir

  • Le hardware wallet Satochip est une solution de stockage à froid prenant la forme d’une carte de crédit ;
  • Son utilisation requiert un lecteur de carte à puce disponible sur leur webshop et une solution logiciel comme Electrum, MyEtherWallet ou encore Metamask afin d’interagir avec la blockchain.

Comment ça fonctionne ?

En réalité, une carte Satochip à un fonctionnement relativement similaire aux autres portefeuilles matériels que nous allons découvrir de suite.

L’installation et la configuration

La première phase et souvent la plus longue est l’installation et la configuration de votre wallet. En amont, il faudra définir la ou les cryptomonnaies que vous souhaitez utiliser afin d’installer les logiciels client correspondant.

Lecteur carte Satochip

Ensuite, la prise en main avec Satochip, cela se fait en 5/6 étapes :

  1. Téléchargement et installation du client pour configurer votre Satochip ;
  2. Téléchargement du Bridge en guise de passerelle (blockchain EVM uniquement) ;
  3. Branchement du lecteur de carte et insérer la carte ;
  4. Configuration et sélection d’un code PIN ;
  5. Génération ou importation de la seed phrase (12/24 mots) ;
  6. Lancement du client pour commencer les interactions.

Le guide de démarrage sur le site officiel est relativement clair et vous permet de vous en sortir assez facilement. Qui plus est, la communauté Satochip répondra également à toutes vos questions en cas de besoin sur le groupe Telegram officiel.

Les interactions avec la blockchain

Une fois votre portefeuille installé et configuré, vous pouvez commencer les interactions et obtenir votre adresse, recevoir et envoyer de la cryptomonnaie. En fonction du ou des clients que vous aurez téléchargé et installé, le processus sera légèrement différent.

A partir de ce moment-là, chaque transaction va nécessiter une signature et donc une validation de votre part par le biais d’une fenêtre de confirmation. Une chose particulièrement intéressante, c’est que Satochip permet la configuration de la double authentification (2FA) pour ajouter un cran de sécurité, ce qui n’est pas forcément le cas de l’ensemble des portefeuilles existants.

Enfin, si vous utilisez le réseau Ethereum, vous pourrez également utiliser les différentes applications décentralisées (DApp) compatibles avec WalletConnect. Pour cela, il suffit d’entrer l’URL de connexion dans le logiciel Satochip-Bridge et le tour est joué.

Pour résumer, vous installez les logiciels nécessaires, configurez votre carte et vous êtes prêt pour conserver, acheter, vendre ou échanger de la crypto-monnaie en quelques minutes, le tout avec une sécurité maximale.

Augmenter la sécurité avec la double authentification 2FA

A l’initialisation de votre hardware wallet, vous pouvez optionnellement activer l’option 2FA. Cette fonctionnalité permet d’ajouter une étape de sécurité supplémentaire non négligeable.

En effet, celle-ci permet notamment de valider toutes les transactions directement depuis votre smartphone avant que celles-ci ne soient signées. Pour cela, il faudra utiliser l’application Android Satochip-2FA, disponible sur le Play Store.

Une solution fiable et sécurisée avec un prix abordable

Par rapport à la majorité des portefeuilles matériels, Satochip est sans le plus abordable sans compromis au niveau de la sécurité. En effet, le Satochip est certifié EAL6 à la différence des Ledger Nano qui eux sont conformes au standard EAL5+. Cela permet d’avoir déjà une idée quant à son niveau de sécurisation.

Ensuite, vous avez également 2 dispositifs supplémentaires et non négligeable qui sont respectivement :

  • L’utilisation d’un code PIN jusqu’à 16 caractères ;
  • L’authentification à deux facteurs (2FA) via une application Android (Satochip 2FA) sur smartphone pour valider les transactions avant la signature.

Des mesures de sécurité quasi indispensables quand on connaît les risques associés et la quantité de piratage ayant lieu régulièrement dans l’écosystème.

D’un point de vue du prix d’acquisition et en tant que premier achat, il faudra dépenser :

  • 15€ pour le lecteur de carte
  • 25€ pour la carte à puce

Soit un total de 40€ pour protéger vos crypto-monnaies de façon efficace. Une fois que vous disposez du lecteur de carte, vous pouvez utiliser autant de carte Satochip que vous voulez, ce qui fait un portefeuille à 25€, avec une livraison gratuite.

Un prix plutôt faible quand l’entrée de gamme de chez Ledger avoisine les 59€, hors frais de livraison et qui permet à Satochip d’être l’un des hardware wallet le moins chers du marché.

Conclusion et avis Satochip

Après avoir testé la solution Satochip, il faut avouer que c’est un très bon produit, accessible en termes de prix et qui répond à la demande pour conserver ses crypto-monnaies. L’aspect sécurité y est particulièrement privilégié, notamment grâce au système 2FA qui permet d’ajouter une étape supplémentaire avant de signer la moindre transaction.

En ce qui concerne les éléments négatifs, je soulignerais principalement un point sur le fait d’utiliser une ancienne version de MyEtherWallet qui affiche sans cesse certains messages d’erreur, probablement liés au passage à The Merge, ce qui n’est pas forcément le plus agréable. Il aurait été préférable d’avoir une vraie interface customisée entièrement par Satochip qui viendra probablement avec le temps.

C’est typiquement le type de portefeuille à froid qui peut être utilisé dans la DeFi de par son coût et sa flexibilité. Quelques secondes suffisent pour générer une nouvelle adresse et faire ses emplettes en minimisant le risque de piratage de son portefeuille.

La prochaine étape et pas des moindres, serait d’être accepté de façon native en tant que portefeuille matériel par les solutions comme MetaMask ou encore Electrum pour favoriser l’utilisation à grande échelle.

Beaucoup de choses restent encore à faire pour rendre plus accessible et intuitif tous ces nouveaux outils au grand public mais l’équipe est sur la bonne voie. Il ne fait aucun doute que Satochip se fera une place de choix dans ce secteur convoité. En résumé, c’est un portefeuille qui mérite d’être connu et utilisé pour conserver ses précieux actifs numériques hors réseau.

Liens officiels de la communauté Satochip :

Partager l'article sur les réseaux sociaux

Auteur

Tombé dans la marmite crypto en 2017 et en commençant l'aventure avec le mining, je n'ai jamais quitté le navire, même pendant le bear market qui m'a permis de découvrir de nombreux domaines. Avec pour objectif de démocratiser la crypto et de gagner 10 000$ en ne partant de rien, je m'efforce de vous donner les meilleures stratégies ainsi que des tips et des bons plans autour de la crypto. Que ce soit les débutants ainsi que les expérimentés, n'hésitez pas à me contacter sur Twitter, je me ferais un plaisir de répondre à vos questions.

Articles similaires