USDC : Circle annonce couvrir tout déficit en cas d’échanges

Circle USDC couvrir déficit

Après une période d’incertitude autour de l’USDC, Circle annonce couvrir tout déficit en utilisant les ressources de l’entreprise, impliquant des capitaux externes si nécessaire. Les opérations d’échanges de liquidité avec l’USDC reprendront normalement à l’ouverture des banques lundi matin aux États-Unis.

Circle assure un échange de ses USDC avec un ratio de 1:1

Depuis maintenant 48 heures, un épais brouillard plane au-dessus de l’USDC, un stablecoin censé être rattaché au dollar américain, mais dont la valeur a chuté après la faillite de la Silicon Valley Bank.

En effet, celle-ci détenait 3,3 milliards de dollars de la garantie en espèces de l’USDC à la Silicon Valley Bank lorsque la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC), une institution bancaire États-Unis dont la principale responsabilité est de garantir les dépôts bancaires, a saisi les actifs de la banque vendredi.

Après de longues heures d’attente et d’incertitude, l’entreprise Circle a déclaré qu’elle “soutiendra l’USDC et couvrira tout déficit en utilisant les ressources de l’entreprise, en faisant appel à des capitaux extérieurs si nécessaire“.

Cet engagement de la part de son co-fondateur et CEO, Jeremy Allaire, a été pris afin de rassurer l’ensemble des investisseurs dans le domaine des cryptomonnaies.

Cependant, il est également possible que SVB ne revienne pas à 100 % et que tout retour prenne un certain temps, car la FDIC émet des reconnaissances de dette (c’est-à-dire des certificats de séquestre) et des dividendes anticipés aux détenteurs de dépôts.” a souligné Circle.

Dans le plus sombre des cas, Circle indique qu’ils vont couvrir tout déficit à l’aide des ressources de l’entreprise, en faisant appel à des capitaux extérieurs si nécessaire.

Retour à la normale dès lundi pour l’USDC ?

Actuellement, il est difficile de savoir si tout rentrera dans l’ordre dès lundi étant donné que la situation dépend d’une grande quantité d’acteur de la finance traditionnelle. Beaucoup d’investisseur sont sous le coup de la peur et certains vendent leurs USDC contre d’autres stablecoins afin de se mettre en sécurité.

La parité sera rétablie uniquement quand les échanges seront possibles avec Circle et le ratio de 1:1, ce qui va permettre aux gros acteurs comme les plateformes d’échanges ou encore des institutionnels, d’acheter des USDC en dessous de 1 $ pour les échanger contre 1 véritable dollar.

Même avec une décote d’environ 1%, ce sont des opérations clairement rentables pour les plateformes qui en ont les moyens. De plus, cette phrase de réclamation (redeem), va engendrer une baisse de la capitalisation de l’USDC étant donné que les USDC en circulation seront détruits.

Si tout se passe bien et que la parité est restaurée sur les plateformes d’échanges, la finance décentralisée et les protocoles seront eux rééquilibré par les différents robots qui occupent le réseau. Pour preuve, l’un d’entre eux a d’ailleurs réalisé une belle opération en transformant 1.5 $ en 2 millions de dollars hier.

D’un point de vue pratique, Circle souligne que ses équipes sont préparées à gérer un volume important. Malgré tout, rien n’est joué et il faut rester prudent tant que la situation n’est pas définitivement claire et rétablie.

Partager l'article sur les réseaux sociaux

Auteur

Depuis 2017, je ne cesse d'explorer l'univers du Bitcoin, de la blockchain des crypto monnaies, des NFT et plus récemment, celui du Web3. Après avoir fondé Au Coin du Bloc en 2021, je met à disposition mes connaissances et tente de vulgariser les aspects obscurs pour rendre abordable et compréhensible cet univers naissant dans lequel je crois fermement.

Articles similaires