Qu’est-ce que les Altcoins dans la crypto ?

Le Bitcoin, les crypto-monnaies et la blockchain occupent aujourd'hui une place importante dans nos vies. Parmi ces différentes monnaies numériques, les altcoins, des cryptos alternatives au Bitcoin, le précurseur de toutes les autres cryptomonnaies disponibles aujourd'hui.

Altcoins crypto blockchain

Pour mieux comprendre les notions de base des altcoins, nous allons étudier ensemble toutes leurs caractéristiques ainsi que ce qu’ils représentent réellement dans l’univers des actifs numériques.

Sommaire :

Altcoin : c’est quoi exactement ?

Un altcoin ou “alternative coin” se traduit en français par “crypto-monnaie alternative“. Elle désigne toutes les crypto-monnaies autres que le bitcoin. En sachant que beaucoup de celles-ci n’ont été créées par le biais d’un fork, c’est-à-dire, une faisant une copie du code source du bitcoin.

Afin d’avoir une idée un peu plus précise quant à la quantité de cryptos en circulation, Coinmarketcap a répertorié plus de 21 850 crypto monnaies différentes disponibles. Chacune de ces monnaies numériques, à l’exception de Bitcoin, fait partie de la catégorie des Altcoins. Mais il en existe bien plus car toutes ne sont pas répertoriées.

Avec le temps et le développement de différents écosystèmes, les altcoins sont de plus en plus nombreux. En effet, c’est notamment grâce à la blockchain Ethereum et par l’intermédiaire des contrats intelligents que la quantité de ces crypto-monnaies va exploser à la hausse. La nature open-source ainsi que la norme ERC-20 permettent de rendre accessible la création de sa propre crypto-monnaie en quelques minutes seulement.

Enfin, le terme altcoin est aujourd’hui un défaut de langage car la majorité de ces crypto-monnaies sont en réalité ce que l’on appelle des jetons. L’occasion de souligner la différence entre un coin et un token car, un coin (pièce), dispose et repose généralement sur sa propre blockchain a contrario d’un token (jeton), qui lui repose sur un écosystème existant.

Les différents types d’altcoins

Avec le développement de la technologie blockchain et des projets en parallèle de celles-ci, il existe aujourd’hui de multiples variantes d’altcoins que nous allons découvrir de suite.

Les Stablecoins

Stablecoins liste

Le premier type et l’un des plus connus est évidemment le stablecoin. En réalité, un stablecoin est tout simplement une monnaie numérique dite “stablepar rapport à l’actif sous-jacent qu’elle représente.

Par exemple, la cryptomonnaie USDT est un stablecoin corrélé au dollar. Par conséquent, sa valeur reste égale à un dollar et on peut dire que 1 USDT = 1 dollar.

Il existe une multitude de stablecoin dont certains corrélés à des métaux précieux, des actions et même des devises. Tous ces actifs numériques font partie de la grande famille de la finance décentralisée et ont été propulsé grâce à la blockchain Ethereum.

En savoir plus : Le stablecoin, guide complet autour de ce crypto-actif

Les jetons de gouvernance (Governance Token)

Les jetons de gouvernance représentent généralement le pouvoir de vote dans un processus décisionnel d’un protocole décentralisé, aussi connu sous le nom de DAO pour Decentralized Autonomous Organization (Organisation autonome décentralisée).

Les détenteurs de ces jetons peuvent prendre de nombreuses décision comme :

  • l’orientation du développement du protocole ;
  • le développement de nouveaux produits ;
  • l’utilisation du budget et la répartition de la trésorerie ;
  • l’intégration de projets tiers ;
  • la coopération avec d’autres protocoles.

Aujourd’hui, ce type d’altcoin fait partie de l’une des pièces maîtresse dans de nombreux protocoles DeFi comme cela peut être le cas avec le jeton AAVE.

Les jetons utilitaires (Utility Token)

Altcoins jetons utilitaires

Les jetons d’utilité sont un moyen d’accéder aux services de la blockchain ou au règlement des transactions sur la blockchain. Bien que les Utility Token puissent être utilisés comme investissements sous-jacents dans les échanges, leur principale fonction est de maintenir le fonctionnement du réseau blockchain.

Nous pouvons alors citer 3 jetons utilitaires comme :

  • ETH : utilisé pour payer les frais de transaction dans la blockchain Ethereum ;
  • SOL : la crypto-monnaie de l’écosystème Solana ;
  • MATIC : utilisé sur le réseau Polygon – la sidechain Ethereum.

C’est l’un des classes d’actif les plus populaires dans l’écosystème crypto.

Les Security Tokens

Un security token, aussi connu sous le nom de « investment token » ou encore « equity token », est un actif cryptographique lié à une offre de titres. A la différence d’un utility token qui permet d’obtenir un accès ou régler les transactions sur la blockchain, ce type d’actif représente généralement une action dans l’entreprise qui les a émis.

A titre d’exemple, la tokenisation de l’immobilier, c’est-à-dire, fractionner un bien immobilier sous forme de jeton en fait un security token à part entière car il représente une part de propriété dans l’achat d’un bien immobilier.

Les Memecoins

Memecoins crypto-monnaie

Les memecoins sont issus de la culture des mèmes, c’est drôle d’image accompagnée de texte qui nous font souvent rire. Créés sous fonds de blagues, ces altcoins s’éteignent aussi vite qu’ils se sont répandus sur Internet.

Ils se distinguent principalement des autres crypto-monnaies par leurs manques d’utilités. Néanmoins, il faut tout de même noter que certains memecoins arrivent à conserver un grand succès comme le Doge (DOGE) ou encore le Shiba Inu (SHIBA).

En savoir plus : Qu’est ce qu’un Memecoin dans l’écosystème crypto ?

Les Altcoins les plus connus

Comme vous l’avez probablement vu, ces monnaies numériques alternatives sont terriblement nombreuses sur le marché. Afin d’avoir un petit aperçu, découvrons ensemble les plus connues d’entre elles.

1. ETH

ETH est le jeton utilitaire nécessaire pour accéder à la blockchain Ethereum et notamment payer les frais de transaction. C’est cette blockchain qui a permis aux différents protocoles de la finance décentralisée de se développer ainsi que l’ensemble des outils qui gravitent autour.

Outre le paiement des frais de transaction sur Ethereum, l’ETH est également très utilisé comme support de tarification sur les places de marché NFT.

2. USDT

L’USDT, également connu sous le nom de Tether, est un stablecoin émis par la société Tether Limited. Initialement déployé sur Ethereum, ce jeton ERC-20 a été créé de toute pièce afin d’avoir un actif corrélé au dollar.

Celui-ci est censé être entièrement collatéralisé, c’est-à-dire que la quantité d’USDT en circulation sur la blockchain doit être égale à celle dont dispose l’entreprise Tether Limited. Il fait partie des altcoins indispensables sur le marché actuel des crypto-monnaies et plus particulièrement dans le domaine de la DeFi.

3. DOGE

Le Dogecoin est un memecoin qui a été créé en 2013 sur fond de blague avec sa technologie sous-jacente dérivée directement du Litecoin. Il s’inspire des mèmes les plus célèbres avec la photo d’un chien et plus précisément, d’un Shiba Inu.

Malgré sa nature satirique, cela ne l’a jamais empêché de devenir une pièce populaire dans le monde des devises numériques et régulièrement prôné par Elon Musk lui-même.

4. XRP

Le Ripple (XRP) est un autre altcoin connu dans la sphère crypto. Créée en 2011, cette monnaie virtuelle est utilisée par de grandes institutions financières notamment le Crédit Agricole en France (en test), l’Unicredit et Santander.

Le plus grand atout de la blockchain Ripple est qu’elle propose des frais de transactions relativement faibles. Néanmoins, cela reste une crypto-monnaie relativement centralisée par l’entreprise qui l’a émis.

5. AAVE

Aave est un protocole de prêt décentralisé. Il s’agit du plus grand protocole de prêt en termes de valeur totale verrouillée (TVL) dans le monde de la DeFi.

Son jeton de gouvernance, le AAVE permet aux détenteurs de participer à la gouvernance du protocole et de gagner des revenus de la plateforme avec le staking. Les jetons stakés sont en quelque sorte une sécurité pour le protocole. En effet, en cas de mauvaise dette (bad debt), ce sont les jetons stakés qui vont permettre de rembourser les dettes.

Par ailleurs, il existe encore d’autres altcoins très connus notamment, le Bitcoin Cash (BCH), le BNB Coin (BNB), le Cardano (ADA), le Uniswap (UNI), le Polkadot (DOT), Polygon (MATIC) ou encore Theta (THETA).

L’altseason : la saison des Altcoins

Lors d’un marché haussier, l’altseason est une période du marché pendant laquelle les altcoins vont surperformer le bitcoin et marquer la chute de la dominance de celui-ci.

Dominance Bitcoin altcoins
Capitalisation totale du marché en pourcentage

Comme vous pouvez l’observer, la chute de la dominance va généralement provoquer la saison des crypto-monnaies alternatives et ainsi engendrer une hausse soudaine de leurs valeurs. Celle-ci intervient généralement pendant les périodes euphoriques car les investisseurs sont souvent beaucoup moins méfiants.

Lorsque l’Alt Season prend fin, le marché connaît généralement un important repli vers les crypto-monnaies les plus capitalisées comme le bitcoin ou l’Ethereum.

Généralement, c’est une période que l’on peut identifier clairement qu’une fois qu’elle est terminée. Elle se caractérise par la création d’une grande quantité de nouveaux projets et de leurs crypto-monnaies associées. Dans la majorité des cas, les crypto-actifs alternatifs ne retrouvent jamais leur niveau d’origine à la fin de cette période.

Les risques d’investir dans les Altcoins

L’investissement dans le domaine des crypto-monnaies étant particulièrement risquée, étudions dès à présent ces risques.

1. Une faible capitalisation et une forte volatilité

En dehors des crypto-monnaies fortement valorisées comme le BTC ou l’ETH, la majorité des altcoins vont avoir une volatilité relativement élevée et généralement dû à une faible capitalisation. Si l’on prend les derniers chiffres, la dominance du bitcoin représente 38% et celle de l’Ethereum 17.5%. Cela représente un total de 55.5% pour seulement deux monnaies numériques.

Avec de telles proportions, les mouvements de hausses et de baisses de ces cryptomonnaie alternatives sont donc plus conséquentes. De plus, il peut aussi subsister un manque de liquidité si vos volumes d’achats ou de ventes sont importants.

2. Une grande quantité d’arnaques (scam et rug pull)

Avec le développement de la finance décentralisée (DeFi) et des plateformes d’échanges décentralisées (DEX), les arnaques sont malheureusement très courantes. En effet, il faut savoir que créer sa crypto-monnaie ne prend en réalité que quelques minutes.

De plus, il faut aussi savoir que la grande majorité de ces crypto-monnaies alternatives sont en réalité des escroqueries. Il existe un nombre incalculable de projets créés uniquement dans le but de dérober les monnaies numériques de leurs utilisateurs.

En tant que débutant, il est plus sûr de rester sur des altcoins fortement capitalisés afin d’éviter les scams et les rug pulls.

3. Des projets qui ne sortent jamais de produit

Certains projets semblent être sûrs et dignes de confiance, cependant, on observe régulièrement des projets dont les équipes deviennent progressivement inactives. Cela commence souvent par une baisse de la quantité de mise à jour autour du développement du projet et de la communication auprès de ses investisseurs.

Finalement, l’équipe finit par disparaître et le produit révolutionnaire tant attendu ne sort jamais. Il faut donc être particulièrement méfiant car dans la majorité des cas, vous achetez des promesses et non pas un produit fonctionnel.

Conclusion sur les Altcoins

Comme vous l’aurez compris, les altcoins sont finalement tous les actifs différents du roi incontesté des crypto-monnaies, le bitcoin. Ils sont en quantité illimité car leur création est possible en quelques minutes seulement et la grande majorité de ceux-ci sont soit des arnaques, soit totalement inutiles ou les projets autour ont été ou vont être abandonnés avec le temps.

Beaucoup tentent de rivaliser avec le Bitcoin et des arguments toujours plus fort mais finalement peu arrivent à tenir leurs promesses dans le temps. Il faut donc les sélectionner avec la plus grande précautions et si vous êtes débutant, préférer sur des crypto-monnaies qui disposent d’une forte capitalisation.

Bien que certaines monnaies numériques alternatives soient viables et intéressantes, il ne faut pas hésiter à diversifier ses actifs en fonction du niveau de risque que vous pouvez supporter, le tout en prenant le soin de faire ses propres recherches avant d’investir.

Partager l'article sur les réseaux sociaux

Auteur

Depuis 2017, je ne cesse d'explorer l'univers du Bitcoin, de la blockchain des crypto monnaies, des NFT et plus récemment, celui du Web3. Après avoir fondé Au Coin du Bloc en 2021, je met à disposition mes connaissances et tente de vulgariser les aspects obscurs pour rendre abordable et compréhensible cet univers naissant dans lequel je crois fermement.

Articles similaires