Qu’est-ce qu’un portefeuille de cryptomonnaie ?

Portefeuille cryptomonnaie

Découvrez où et comment son stocker vos crypto-monnaies et vos NFT sur la blockchain

Savoir ce qu’est un portefeuille de cryptomonnaies avant d’investir dans les actifs-numériques est un élément primordial. Pourquoi ? Parce que c’est lui qui va vous permettre d’envoyer, recevoir, et sécuriser vos crypto-actifs. Découvrons ensemble les éléments fondamentaux à connaître autour des wallets crypto.

Sommaire :

Les portefeuilles de cryptomonnaie et leurs liens avec la blockchain

Pour utiliser la blockchain, ses applications ainsi que pour envoyer, recevoir et stocker sa monnaie numérique, il faut pouvoir être reconnu au sein de la blockchain. Cette reconnaissance se fait en utilisant un portefeuille crypto (ou wallet) qui portera votre « identité numérique » sous la forme de deux éléments cryptographiques:

  • La clé privée : elle vous permet d’accéder à vos actifs-numériques, de signer des transactions et n’est visible que de vous ;
  • La clé publique : elle permet de recevoir des crypto-monnaies ou des NFT, d’interagir avec des applications décentralisées et peut être partagé et visible de tous.

La clé publique

La clé publique est issue par une fonction cryptographique de la clé privée et correspond à votre “adresse” sur la blockchain. C’est cet élément qui est visible et traçable sur les explorateurs de blockchain comme etherscan. Il faut aussi noter que, selon les différentes blockchains, la clé publique peut commencer par des caractères différents :

  • 3KLCttmsvVMupxiGF2e1YYDe8EekER6wTn – Adresse Bitcoin
  • 0xEB4bF6e71c69d7e72ab3A55359aE63F0B9DBf04a – Adresse Ethereum (0x)
  • bnb1xlwceav3nr0g8lw7f0qtmuln543pea4g7g6ac0 – Adresse BNB Beacon Chain (bnb)

Cela permet de rendre reconnaissables les adresses avant d’envoyer de la cryptomonnaie.

La clé privée

La clé privée est donc l’élément central de votre portefeuille et il faut absolument la protéger car quiconque y a accès peut accéder à vos fonds et agir à votre place.

Pour qu’il soit plus simple de conserver cette clé, les développeurs ont imaginé le concept seed phrase. Une phrase secrète ou mnémonique selon les plateformes qui est une transcription plus lisible de votre clé privée sous la forme d’une suite de 12, 18 ou 24 mots.

Les portefeuilles cryptos sont dits “non-custodial”, c’est-à-dire sans tierce partie qui aurait un accès ou des informations à propos du portefeuille. C’est-à-dire que si vous perdez la phrase secrète de votre wallet il n’y a aucun recours pour récupérer vos fonds à la différence d’une banque traditionnelle ou d’un wallet custodial.

La protection de votre portefeuille personnel est donc un élément central dans l’univers des cryptomonnaies et du Web3 afin d’assurer la sécurité de vos fonds.

Les différents types de portefeuilles

Comme il existe différents risques pour vos crypto-actifs et votre portefeuille, il existe différents niveaux de protection et des bonnes pratiques d’hygiène numérique à mettre en place. Cela passe en premier lieu par l’utilisation de portefeuilles avec des types spécifiques.

Important : Veillez à toujours passer par les sites officiels pour vous procurer les différents portefeuilles dont vous souhaitez disposer. Dans le cas contraire, vous vous exposez à télécharger ou acheter des logiciels malveillants qui aurait pour conséquence la perte partielle ou totale de vos crypto-monnaies et NFT.

Les hot wallet

Ces portefeuilles dits “stockage à chaud” sont connectés en permanence au réseau et stockent la clé privée au sein de l’application. On retrouve dans cette catégorie les portefeuilles qui fonctionnent en tant qu’extension de navigateur comme :

Mais ce n’est pas les seuls qui existent. D’autres prennent la forme d’application smartphone ou tablette sous Android et iOS. Ces applications embarquent généralement différents outils comme un navigateur qui permet d’accéder directement aux DApps pour maximiser l’expérience utilisateur et les interactions. On peut citer dans cette catégorie les wallets :

D’un accès très facile, directement depuis votre smartphone, votre tablette ou la fenêtre du navigateur internet, vous pouvez gérer l’ensemble de l’activité de votre portefeuille. Invisible lors de la navigation, un pop-up s’ouvre à chaque sollicitation d’un site ou d’un smart contract afin de statuer, d’un simple clic, sur le rejet ou l’approbation d’une transaction ou d’une autorisation.

Ce qui est gagné en facilité d’accès et d’utilisation est aussi perdu au niveau de la sécurité.

En effet, si votre matériel est compromis par un piratage (virus, accès à distance…) il devient possible d’accéder directement à l’extension, l’application ainsi qu’aux données que vous tapez ou que vous visualisez.

Un virus peut par exemple attendre que vous visualisiez votre phrase secrète pour envoyer l’information au hacker. Une fois en sa possession, il pourra copier votre portefeuille chez lui et agir comme s’il était le sien. Du point de vue de la blockchain, il sera identifié comme vous.

Les cold wallet

Bien que vos actifs soient sur le réseau, les portefeuilles “de stockage à froid” n’y sont pas connectés en permanence. Ces portefeuilles ont exactement les mêmes fonctionnalités d’utilisation que les hot wallets mais la différence vient du stockage de la clé privée. On retrouve dans ce type de portefeuille crypto les paper wallet (oui portefeuille papier) et les hardware wallet (portefeuilles matériel).

Les paper wallet ou portefeuille papier

Ici la clé privée est stockée sur un support qui doit être utilisé pour réaliser tout transfert ou interaction avec un smart contract. Ce support peut être papier, on parle alors de paper wallet, sur lequel on garde sa phrase secrète et qu’il faut réinstaller à chaque utilisation. Sauf qu’à ce moment-là on passe bien souvent par un logiciel de hot wallet et que la sécurité du papier est perdue puisque la portefeuille devient piratable.

Mais alors quel intérêt?

Et bien aussi paradoxal que cela paraisse, l’intérêt est de ne pas utiliser sa clé privée. Pour cela il existe des sites de génération de couple clé privée/clé publique tels que Bitcoin Paper Wallet. Il est alors possible d’envoyer vos fonds sur un portefeuille inconnu de tous et pratiquement inviolable.

Le jour où vous souhaiterez disposer de vos fonds il sera judicieux de recréer un nouveau paper wallet pour les y envoyer après vos transactions ou de passer sur un portefeuille matériel. 

Les portefeuilles physiques ou hardware wallet

Les portefeuilles physiques sont un compromis entre la sécurité d’un paper wallet et le côté pratique des hot wallet. C’est un appareil qui embarque une puce qui stocke votre clé privée. Celle-ci sera ensuite utilisée uniquement lors de la signature de transaction.

Cette puce est hautement sécurisée contre le piratage (bien que toute protection ne soit pas infaillible) et couplée avec le stockage hors ligne de la clé privée cela permet d’éviter les risques liés au piratage de son ordinateur. C’est le cas des portefeuilles matériels comme :

Par ailleurs, ces portefeuilles embarquent souvent un second niveau de sécurité qui nécessite un action physique de la part de l’utilisateur pour confirmer les transactions (par exemple appuyer sur un bouton).

Attention : Vous devez être attentif aux autorisations des smart contracts, notamment sur les blockchains « EVM compatibles » comme Ethereum. Certaines autorisations peuvent permettre de subtiliser les fonds d’un portefeuille si elles tombent entre de mauvaises mains et ce, malgré le fait que ce soit un portefeuille matériel.

Dans le cas où l’une des clés privées est compromise, il faut transférer l’ensemble des actifs-numériques depuis le portefeuille physique vers un autre sécurisé.

Ces portefeuilles sont également compatibles avec les extensions de navigateur, permettant ainsi une sécurité accrue. Voici quelques guides qui pourraient vous êtes utiles :

L’idéal pour tout type d’investisseur en crypto serait d’acquérir un portefeuille matériel avant même d’obtenir de la crypto-monnaie. Si vous en avez la possibilité, c’est une mesure de sécurité supplémentaire à ne surtout pas négliger.

Vous l’aurez compris, un portefeuille de type cold wallet est donc à privilégier pour stocker vos Bitcoins en sécurité.

Les burn wallets

Vous avez peut-être déjà entendu parler de burn wallet sans pour autant saisir le concept. En réalité, il s’agit d’un portefeuille de crypto-monnaie que l’on est prêt à sacrifier et qui prend généralement la forme d’un hot wallet.

Quoi? Sacrifier nos cryptos?? 

Il ne s’agit pas de sacrifier des cryptos mais bel et bien de les protéger. Comme évoqué précedemment, il existe différents risques pour vos actifs-numériques et votre portefeuille.

Aussi, il est judicieux de disposer d’un portefeuille supplémentaire pour des activités plus risquées telles que :

  • l’essai de plateformes encore peu connues dans la DeFi
  • le mint de NFT pour lesquels on a des doutes
  • les airdrops qui nécessites une transaction pour réclamer des jetons
  • toute autre activité qui implique une transaction ou une approbation

Ainsi, seule une faible partie de votre capital est exposée au risque si le portefeuille est compromis. Une fois les tests terminés, vous pouvez envoyer vos cryptomonnaies ou vos NFT vers le portefeuille principal pour les conserver en sécurité.

Récapitulatif et conclusion

Comme vous avez pu le découvrir, il existe différents types de portefeuilles pour vos cryptomonnaies. Chaque type de portefeuille crypto dispose d’avantages ainsi que d’inconvénients et sera adapté à certaines utilisations :

  • Le paper wallet : Excellent pour stocker des actifs-numériques sur le long terme avec une sécurité importante, mais ne cadre pas avec une utilisation quotidienne.
  • Les hot wallet : Parfaits pour une utilisation quotidienne mais présentent d’importants risques de sécurité. Les liens avec un hardware wallet permet de renforcer leur sécurité. De plus, ils peuvent facilement servir de burn wallet pour des activités plus expérimentales ou risquées.
  • Les hardware wallet : Moins pratiques au quotidien puisqu’il faut les avoir en permanence avec soi mais ils permettent de bien mieux sécuriser ses cryptomonnaies.

On peut donc considérer que pour une sécurité optimale, il vous faudrait au moins 3 wallets

  1. Burn wallet pour les activités à risque avec le minimum nécessaire dessus
  2. Hot wallet pour les activités quotidiennes avec un risque moyen
  3. Cold wallet pour le stockage uniquement sur le long terme de vos crypto-actifs

Le sécurité dans la cryptomonnaie est un point crucial quand on sait qu’une simple transaction peut permettre de vider un portefeuille. Ces différents portefeuilles ont chacun une fonction différente qu’il vous faut comprendre et maîtriser pour conserver vos actifs sereinement sur le long terme.

Partager l'article sur les réseaux sociaux

Auteur

Arrivé dans l'univers des crypto début 2021 tout cela m'a paru d'une très grande complexité, aujourd'hui j'essaie de partager ce que j'ai appris pour rendre cet univers plus accessible à tout le monde.

Articles similaires